À mon avis, je suis accro à la caféine ! Vous ?


Évaluons ensemble notre consommation de caféine !

Accros au café, vous reconnaissez-vous ?


Mon premier signe de dépendance

Quand ai-je pris conscience que j’étais dépendante du café ?
Cela fait deux ans exactement, durant une magnifique journée d’été.
Je faisais une promenade dans mon quartier et s’est présentée à moi une agréable odeur de café.
Soudainement, je me suis mise à saliver à m’en étouffer !
Cette expérience, je l’ai vécue au moins trois fois.



Que m’arrivait-il ?

Je me suis attelée à mon ordinateur pour trouver des explications.
J’ai trouvé sur la toile quelques listes de symptômes.
Ces listes sont généralement humoristiques, mais en disent long tout de même !

cafe,addiction,accro,dépendance,accutumence,cafeine,listedesdependance,photoemmanuellericard
Jade du Café Chez l'Éditeur-Photo Emmanuelle Ricard

10 symptômes de dépendance au café 

1.Le matin, vous êtes incapable d’atteindre un état de conscience réel avant votre première tasse de café.

2.Pour vous, prendre un seul café par jour est inconcevable. 

3.Vous avez deux personnalités, un peu comme Dr. Jekyll et Mr. Hyde. Une avec caféine et l’autre sans caféine.

4.Tous les bruits et odeurs reliés au café vous font l’effet d’un petit éclair d’énergie.

5.Vous croyez que sans avoir pris du café, vous ne produirez rien de valable au travail.

6.Vous avez déjà essayé de réduire votre consommation de café sans y arriver. 

7.Votre sommeil ne s’installe pas avant quatre heures suivant votre heure de coucher. 

8.Vous préférez boire un mauvais café que de ne pas boire de café du tout. 

9.Vous avez à la maison plusieurs outils ou machines pour préparer un bon café. 

10.Vous pouvez supporter l'insupportable au travail en sachant que dans quelques instants ce sera votre pause-café. 

dependance,cafe,accoutumance,accro,cafeine,photo-emmanuelle-ricard,blog-anthracite-aime
Café l'Éditeur-Photo Emmanuelle Ricard

Bonnes nouvelles !

Vous aimez votre café, mais vous vous inquiétez de votre consommation ?

Faites une simple pause ! Vous y arriverez sans trop de problèmes.
La caféine est un stimulant qui ne pourrait pas créer de réelle dépendance.
Les inconforts physiques ressentis lors de l’arrêt de consommation de caféine ne seraient pas assez marqués et ne dureraient pas assez longtemps pour que ce processus se nomme un sevrage.

La consommation de caféine se classerait plutôt au rayon de l'accoutumance...des habitudes bien ancrées.

C’est pas une bonne nouvelle ça ?

J’imagine que tout est encore question de modération !
Pour ma part, je me restreins à deux cafés par jour, mais deux allongés doubles !
Chers lecteurs et lectrices, je boirai mon prochain café à votre santé !
Bonne journée !

Emmanuelle

Références

Révision: Claire Simard, merci Claire !
Photos et texte: Emmanuelle Ricard

Sauf photo d'ouverture: Unsplash

Commentaires

  1. Je suis une accro à la caféine ! Je ne suis pas réveillée sans et je l'aime tout autant après ma pause déjeuner :) Je me retrouve dans beaucoup des 10 symptômes que tu énonces. Mais je préfère ne pas boire de café qu'un mauvais café ;)
    Belle journée à toi

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés